Panier Vide

18 mars 2019

Epidémie de rougeole: Alerte et consignes aux professionnels de santé Spécial

Évaluer cet article
(0 Votes)

L’augmentation rapide du nombre de cas de rougeole depuis quelques semaines laisse à craindre un retour de l’épidémie sur le territoire français. La Direction générale de la santé (DGS) alerte les professionnels de santé et diffuse quelques consignes au cas où vous rencontriez des patients concernés.

Constat

Depuis le début de l’année, 288 cas de rougeole ont été déclarés en France. 90% des cas concernaient des patients non ou mal vaccinés. La DGS constate également que les foyers épidémiques actifs identifiés (certains dans des zones touristiques) augmentent le risque de propagation sur le territoire et à l’étranger.

Les consignes

Le ministère rappelle aux médecins qu’il est primordial de signaler à votre ARS les cas de rougeole (notamment l’identité et les coordonnées des patients), dès la suspicion du diagnostic et sans attendre les résultats biologiques. L’objectif est de déclencher au plus vite des investigations mais aussi de mettre en place des mesures de santé publique urgentes.

Lorsqu’un professionnel de santé est en présence d’un patient suspecté de rougeole (présentant une éruption cutanée fébrile caractéristique), les consignes sont les suivantes :  

  • Assurer, idéalement, la prise en charge du patient à domicile ;
  • Privilégier les prélèvements biologiques à domicile également ;
  • Isoler le patient, lui faire laver les mains, porter un masque chirurgical ;
  • Limiter les intervenants auprès du patients au minimum ;
  • Assurer la protection individuelle du professionnel de santé par des mesures de protection de type « air » ;
  • Bien aérer les zones de présence du patient ;
  • Rappeler à l’entourage les règles d’hygiène.

La vérification du statut vaccinal et, si besoin est, sa mise à jour est indispensable pour tous les professionnels.

Pourquoi cette épidémie est à prendre au sérieux ?

Rappelons que la rougeole est une maladie très contagieuse : le virus se transmet très facilement par la toux, les éternuements et les sécrétions nasales, et une personne contaminée peut infecter entre 15 et 20 personnes.

La période de contagion commence cinq jours avant l’éruption cutanée et dure jusqu’à 5 jours après apparition de l’éruption.

Des complications dues au virus même ou à des surinfections peuvent survenir : laryngite, otite, pneumonie ou encéphalite pouvant entraîner la mort ou de possibles séquelles.

Le retour d’une épidémie de rougeole est pris très au sérieux par le ministère de la Santé qui déplore la baisse de la vaccination sous l’influence répétée et continue des anti vaccins.

Informations supplémentaires

  • Accès Restreint: non
Dernière modification le lundi, 18 mars 2019