Panier Vide

26 sept. 2019

Grèves : La mobilisation est un succès et les médias nous suivent. Continuons ! Spécial

Évaluer cet article
(0 Votes)

Depuis lundi 23 septembre la mobilisation des biologistes médicaux est un succès avec plus de 90% des laboratoires fermés l'après-midi dans les territoires. De plus, la presse et la télévision suivent le mouvement au-delà des espérances. Quant à la pétition en ligne est un vrai succès.

Continuons jusqu'au bout, la mobilisation devant être totale pour instaurer un rapport de force favorable avec l'Assurance maladie. 

Lire le point complet ci-dessous avec la lettre adressée à tous les biologistes médicaux par le mouvement unitaire. 

Lettre à tous les biologistes médicaux


Chers collègues,
 
Nous revenons vers vous pour vous tenir informés des suites à notre appel à la fermeture de tous les laboratoires à partir de 13h00 du lundi 23 septembre et jusqu’au 1 er octobre, date de la prochaine réunion de négociation avec la CNAM.
Nous tenons tout d’abord à vous remercier pour votre participation très active à cette grève, qui est effective dans plus de 90 % de tous les LBM et représente donc un très grand succès pour nous tous.

Cette grève avait été précédée le 17 septembre par une conférence de presse au cours de laquelle s’étaient exprimés à tour de rôle devant les journalistes les représentants des 4 syndicats (SDB, SNMB, SLBC, SJBM) et le représentant de l’APBM (Association pour le Progrès de la Biologie Médicale).

Vos représentants ont exprimé devant ces journalistes les raisons qui ont motivé de telles actions, la baisse de la NABM de 170 millions d’euros envisagée par la CNAM pour l’année 2020 étant incompatible avec le maintien de tous nos sites de proximité, et donc du maintien du service rendu aux patients grâce à la présence locale des biologistes médicaux.

La couverture par la presse nationale et régionale, ainsi que par plusieurs médias télévisuels, de cette conférence de presse et de la grève programmée a dépassé nos espérances, et en particulier de nombreuses demandes d’interviews nous ont été transmises par des journalistes dans toutes les régions, démontrant l’intérêt suscité à la fois pour notre profession et pour le risque encouru pour les patients si la CNAM finissait par imposer de telles restrictions budgétaires.

Nous avons dans le même temps adressé une lettre détaillant nos revendications aux députés, aux sénateurs, et à tous les maires, et certains élus ont déjà posé des questions écrites au gouvernement sur les conséquences des mesures envisagées sur l’offre de soins dans les territoires.

En parallèle de ces actions, nous avons mis en place un gel des audits COFRAC réalisés par les évaluateurs privés et publics de nos LBM, et avons annoncé le gel de notre participation au DMP.

Nous vous demandons de rester mobilisés pendant cette période cruciale pour notre profession, afin de bien montrer notre détermination à la fois aux dirigeants de l’assurance maladie, mais aussi au Gouvernement qui est en période de finalisation de l’ONDAM.

Si la position de la CNAM n’évolue pas favorablement lors de la prochaine réunion de négociation le 1er octobre, nous reconduirons nos actions de grève partielle et menaceront de mettre en place une grève totale en décembre.

Nous vous transmettons pour votre information la revue de presse concernant la conférence de presse et la grève des LBM, et restons à votre disposition pour vous apporter toute information qui vous serait utile.

Merci encore pour votre soutien actif, bien confraternellement.

Pour télécharger la lettre au format PDF ou lire la revue de presse, veuillez voir les pièces jointes à cet article.

Informations supplémentaires

  • Accès Restreint: non
Dernière modification le mercredi, 09 octobre 2019