Imprimer cette page
20 mars 2020

Pénurie de protection : les infirmiers libéraux et les biologistes s’appuient sur le réseau d’entrepreneurs du Rotary

  • Taille de police

En relation avec la Fédération Nationale des Infirmiers et le Syndicat des Biologistes, le Rotary Club, fidèle à sa devise officielle « Service above Self » « Servir d’abord » lance un appel à ses adhérents.

Afin de soulager le réseau d’officines pharmaceutiques submergé par des demandes qu’il ne peut honorer et de pallier au manque de matériel de protection, les 3 organisations mobilisent leur réseau respectif pour mettre en place un circuit de récupération du matériel de protection inutilisé auprès des sociétés et entreprises membre du Rotary.

Bertrand de Rochambeau, du Rotary Club de Marne la Vallée, sollicité par Gilles Chollet a proposé l’aide des rotariens à la Fédération Nationale des Infirmiers pour pourvoir dans les territoires, les infirmiers libéraux et les biologistes médicaux de première ligne en équipement de protection.

Avec le Syndicat des Biologistes, nous allons construire un réseau de recueil et distribution de matériel de protection non utilisé par les sociétés et entreprises.

La Fédération Nationale des Infirmiers a créé une adresse spécifique pour cette initiative et elle coordonnera le recueil et la redistribution via son réseau.

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

A l’échelle des bassins de vie, les sociétés et entreprises déposeront au niveau des permanences organisées par les laboratoires de biologie le matériel recueilli.

Ci-dessous la lettre adressée au réseau des Rotariens.

Chers amis Rotariens,

L’épidémie de coronavirus Covid19 se propage en France d’Est en Ouest et s’annonce en Ile de France pour les jours prochains.

Bien qu’annoncées disponibles depuis plusieurs semaines, les barrières pour faire face à sa propagation interhumaine ne sont pas en place. Au premier rang de ses barrières, les masques faciaux quel qu’en soit le type manquent aux soignants de première ligne, les infirmières, les biologistesmédicaux, les médecins de ville. Seuls les Hôpitaux de référence ont été pourvus, dans l’attente de l’arrivée massive des cas les plus graves.

Ces masques font aujourd’hui défaut aux soignants de première ligne, chargés d’apporter les soins aux domiciles et dans les consultations de ville à une population que l’on sait déjà porteuse du virus et contaminante. Si demain les soignants sont atteints, la première ligne s’effondrera et les malades viendront s’entasser dans les hôpitaux que l’on sait insuffisants pour faire face.

Avec le confinement imposé, beaucoup d’entreprises qui avaient constitué des stocks de masques pour protéger leurs employés, se trouvent à la tête de réserves inemployées qu’il est temps de mobiliser. Certains ont encore des masques du dernier épisode de l’infection H1N1 qui n’ont pas servi, cette épidémie s’étant éteinte avant d’arriver, même périmés ils restent une barrière utile.

Nous appelons le réseau Rotarien de chefs d’entreprises, à mobiliser leurs réserves, maintenant pour permettre de pallier les insuffisances de préparation de notre administration de la santé, incapable de faire face au moment où l’épidémie s’étend à la région Ile de France avant de gagner le sud du pays. C’est pourquoi, il faut lancer cette opération dans toute la France.

Coordonnée par la Fédération national des infirmiers, la collecte doit pouvoir fournir un complément aux 18 masques hebdomadaires par praticien de santé promis par le ministère, et qui arrivent dans les pharmacies chargées de les distribuer.

Dans chaque district, un appel est lancé, pour dès que possible signaler les masques disponibles et organiser leur acheminement par un réseau différent, que ces masques ne se trouvent pas à nouveau bloqués par les consignes imposées aux pharmaciens. Ce sont les laboratoires de biologie médicale, coordonnés par leur syndicat professionnel qui assurera la distribution au plus près de besoins.

Pour donner une réelle utilité aux masques que vous pouvez détenir contacter la Fédération Nationale des Infirmiers sans attendre à l’adresse mail suivante

solidaritéCette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Pour tous les soignants qui ne comptent pas leur énergie et que l’on envoie sans protection aider les malades, faites ce geste solidaire et citoyen, un geste rotarien.

 

Amitiés Rotariennes
Bertrand de Rochambeau
Rotary Club de Marne la Vallé

Dernière modification le samedi, 21 mars 2020