Panier Vide

18 mars 2020

COVID-19 : Pour les biologistes médicaux, enfin intégrés à la distribution des masques, la situation est loin d'être réglée ! Spécial

Évaluer cet article
(0 Votes)

Conformément à ce que le Cabinet du ministre a assuré à François Blanchecotte hier soir, les biologistes médicaux ont été intégrés à la distribution de masques chirurgicaux ou FFP2 (sans précision concernant la distribution de l’un ou de l’autre), comme en atteste le dernier DGS-urgent (lire ci-dessous).

Toutefois les biologistes médicaux restent très inquiets, car cette distribution n’est aujourd’hui prévue que dans les zones d’exposition à risque, c’est-à-dire 25 départements seulement, et uniquement pour eux, pas pour leurs équipes (point 1 du message DGS-urgent).

Deux questions cruciales se posent donc :

  1. Quid de la protection dans les autres départements ? La distribution des masques va-t-elle s’étendre aussi vite que les besoins réels sur le terrain, le virus ne respectant pas les frontières administratives des départements ?
  2. L’absence de distribution de masques aux personnels des laboratoires est extrêmement grave. Sans protection pour les personnels de laboratoires (préleveurs, techniciens et secrétaires…), les biologistes médicaux ne devraient pas avoir d'autre choix que de fermer leurs laboratoires, même s’ils ne prennent pas du tout en charge de patients Covid-19 (par un prélèvement à domicile). En effet, dans l’impossibilité de garantir que les patients « ordinaires » ne sont pas porteurs du coronavirus, la protection de tous doit être le principe dans tous les laboratoires.  

Nous alertons donc sur la fragilisation importante et inquiétante de l’offre de biologie médicale sur le territoire, les laboratoires médicaux étant déjà confrontés à une vague importante d’arrêts maladie de leur personnel, légitimement inquiet de ne pas bénéficier de protections adéquates ou confronté à la nécessité de garder leurs enfants. Les techniciens de laboratoires et les secrétaires de laboratoires ne sont en effet pas que rarement pris en compte dans les solutions de garde d’enfants des personnels médicaux mis en place par les autorités locales.

 

Le DGS-URGENT du 18/03 à 16h16. 

Objet: [DGS-URGENT] 2020-INF-15 DELIVRANCE DES MASQUES FFP2 ET CHIRURGICAUX AUX PROFESSIONNELS


Un nouvel envoi de masques chirurgicaux et FFP2 aux officines vient d’être réalisé afin de répondre aux besoins a minima pour les 2 prochaines semaines. Ce message vise à vous informer du cadre de délivrance hebdomadaire aux professionnels fixé par la cellule nationale de crise. Des précisions sur son application vous seront données par l’assurance-maladie et l’Ordre national des pharmaciens. 

  1. Dans les zones d’exposition à risque arrêtées au niveau national (liste disponible sur le site de Santé Publique France et régulièrement mise à jour), le schéma de délivrance pour les professionnels est le suivant : 

    - Médecins, biologistes médicaux et IDE : 18 masques par semaine et par professionnel, chirurgicaux ou FFP2 dans le strict respect des indications et selon les disponibilités ; 

    - Pharmaciens : 18 masques chirurgicaux par semaine et par professionnel ;

    - Sages-femmes : 6 masques chirurgicaux par semaine pour prendre en charge les femmes confirmées COVID-19 ;

    - Masseurs-kinésithérapeutes : 6 masques par semaine et par professionnel, chirurgicaux ou aux normes FFP2 dans le strict respect des indications et selon les disponibilités, pour la réalisation des actes prioritaires et non reportables ;

    - Chirurgiens-dentistes : une officine sera désignée dans chaque département pour délivrer les masques pour ces professionnels, leur permettant d’assurer les soins les plus urgents ; 

    - Services d’aide et de soins à domicile : 9 masques chirurgicaux par semaine et par professionnel exerçant au sein de la structure pour assurer les visites prioritaires ;

    - Prestataires de service et distributeurs de matériel : 1 boîte de masques chirurgicaux par semaine et par entreprise pour assurer les visites prioritaires notamment lors d’interventions chez des patients sous chimiothérapie, nutrition parentérale. 


    Liste des zones d’exposition à risque accessible via le lien suivant : https://www.santepubliquefrance.fr/maladies-et-traumatismes/maladies-et-infections-respiratoires/infection-a-coronavirus/articles/infection-au-nouveau-coronavirus-sars-cov-2-covid-19-france-et-monde.

  2. Sur les autres zones du territoire national, sont considérés comme prioritaires selon les mêmes règles de distribution : les médecins (généralistes ou autres spécialités particulièrement exposées), les infirmiers et les pharmaciens.

Informations supplémentaires

  • Accès Restreint: non
Dernière modification le samedi, 21 mars 2020