Panier Vide

31 mars 2020

COVID-19 : Lettre ouverte des biologistes médicaux au Premier ministre et au ministre de la Santé Spécial

Évaluer cet article
(0 Votes)

Beaucoup de biologistes médicaux privés veulent s'engager dans la bataille contre l'épidémie et ne comprennent pas d’être aussi peu sollicités par les autorités sanitaires. Il est encore temps de le faire, en particulier pour la phase à venir de sortie de confinement. Le Syndicat des biologistes (SDB), soutenu par les laboratoires des groupes LBI, Inovie, Biogroup LCD et Laborizon, adresse, par cette lettre ouverte au Premier ministre et au ministre de la Santé, une proposition forte de participation à la guerre contre le COVID-19. 

Monsieur le Ministre des Solidarités et de la Santé, Olivier Véran, nous a informés, lors de la conférence de presse du 28 mars dernier, de la commande par l'État de 5 millions de tests rapides afin de préparer la phase suivante de l’épidémie, son dépistage et la fin du confinement.

Il reste beaucoup d’inconnues quant à la stratégie et à l’organisation de cette phase. Toutefois, sous réserve d'informations complémentaires sur ces tests (fiabilité, nom de fabricant, modalités de réalisation...), les biologistes médicaux privés proposent au gouvernement de mettre leur force de frappe à disposition de cette vaste opération qui doit être réalisée dans les meilleures conditions médicales et techniques.

Comme depuis le début de cette grave crise sanitaire, nous sommes à votre disposition pour discuter des modalités de réalisation de cette opération afin qu’elle puisse se faire dans les meilleures conditions, y compris financières, pour l’État et le système de soins.

Il paraîtrait extrêmement dommageable que le gouvernement se prive de l’expertise et du maillage territorial des biologistes médicaux et de leurs laboratoires de biologie médicale, dont leurs 4 200 sites sont répartis sur tout le territoire.

Nos laboratoires, nos biologistes médicaux « médecins ou pharmaciens », nos personnels, sont les plus qualifiés et les plus en mesure de réaliser ces tests dits rapides dans toutes ses phases :

  • accueil par du personnel de secrétariat médical, habitué aux flux importants de patients ;
  • locaux adaptés à l’accueil des sujets, circuits, salles d’attente, informations de santé et messages de prévention des ARS sur écrans), salles de prélèvements ;
  • gestion sanitaire sécurisée des patients et préleveurs ;
  • modalités de prélèvement maîtrisées par nos infirmiers (IDE), techniciens de laboratoire, biologistes médicaux ;
  • réalisation du test par personnels compétents en analyse médicale ;
  • rendu du résultat et traçabilitépar la base de données sur les patients ;
  • centralisation et transmission des résultats pour exploitation épidémiologique des données.

Les 7500 biologistes médicaux du territoire et leurs équipes sont des professionnels de santé aguerris immédiatement disponibles, ayant aussi une formation en virologie. Ils sont rompus à ces prélèvements d’échantillons biologiques divers, à leurs analyses. La qualité de leurs laboratoires et de leurs pratiques est accréditée par le Comité français d’accréditation (Cofrac) sous la norme ISO15189.

Nous constatons au quotidien sur le terrain combien nos collègues des hôpitaux publics sont sous tension et débordés dans de plus en plus de régions. Nos patients, les Français, comptent sur nous. Nous faisons partie de leurs professionnels de santé de proximité et ils nous témoignent quotidiennement leur confiance. Nous ne demandons qu’à nous engager dans cette bataille. Nous en avons les compétences, les armes, la volonté. Il serait incompréhensible de ne pas s'appuyer pleinement sur nous, professionnels de l'analyse, qui pouvons vous assurer efficacité et bonne maîtrise du dépistage, pour lutter contre cette crise sanitaire sans précédent.

Informations supplémentaires

  • Accès Restreint: non
Dernière modification le mardi, 14 avril 2020