Panier Vide

Communiqués de Presse (76)

Contact presse : LauMa communication Laurent Mignon 

Tél : 01 73 03 05 20

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Paris, le 18 juin 2018 - Auditionné le 13 juin dernier par l’Igas (Inspection générale des affaires sociales) missionnée par la ministre de la Santé sur la mise en place des CPTS (Communautés professionnelles territoriales de santé), le SDB (Syndicat des biologistes) a fait valoir le rôle que les biologistes médicaux et leurs laboratoires de proximité pouvaient jouer pour la permanence des soins, les urgences et les soins non programmés. Trois dossiers majeurs pour les Pouvoirs publics en termes d’organisation des soins de ville qui impliquent directement les biologistes médicaux dans les CPTS.

Paris, le 4 mai 2018 - Les biologistes libéraux sont invités à s’impliquer dans l’étude Elfe, première étude longitudinale française consacrée au suivi des enfants, de la naissance à l’âge adulte. Leur contribution participera à la complétude de ce projet par l’obtention de données biologiques, qui enrichiront les données de santé recueillies auprès des familles participantes. Dès le printemps, les enfants de 10-11 ans qui participent à la phase pilote de cette grande étude seront invités à réaliser des prélèvements de sang, d’urine, de cheveux et de salive. L’analyse issue des examens de biologie permettra d’une part, d’identifier certaines expositions et, d’autre part, de mieux caractériser le statut de chacun en lien avec ces expositions. L’étude Elfe est menée par deux organismes publics de recherche, l’Ined et l’Inserm, avec le soutien de multiples institutions partenaires.

Paris, le 2 mai 2018 - Face à la situation créée par la décision de la cour administrative d’appel de Paris, le Syndicat des biologistes propose à l’Assurance maladie de tester pendant un an l’apport des laboratoires de biologie médicale dans le dépistage du cancer colorectal.

Paris, le 9 avril 2018 - Dans un jugement du 29 mars, le tribunal administratif de Marseille a validé, sur le fond, la position du Syndicat des biologistes (SDB) concernant les règles de détention du capital social au sein des SEL de biologistes médicaux et le rôle de contrôle que doivent assumer les Agences régionales de santé (ARS). Cette décision de première instance, rendue dans une affaire opposant le SDB à Cerballiance Provence (groupe Cerba) et à l’ARS Paca, vient conforter plusieurs années d’efforts et de pugnacité du SDB qui se bat sans relâche pour que la loi soit appliquée par tous et pour que les autorités la fassent respecter.

Paris, le 27 mars 2018 - Dans la foulée des annonces d’Agnès Buzyn en matière de prévention faites le 26 mars, le Syndicat des biologistes (SDB), en présence des autres syndicats, a engagé hier avec le Directeur général de Santé public France, Dominique Bourdillon, une discussion pour que les biologistes intègrent enfin le champ du dépistage et de la prévention dont ils étaient exclus jusqu’ici. Cet entretien a été très positif pour le Syndicat et il semblerait que la légitimité du réseau des biologistes médicaux soit pris en compte et que notre volonté d’être intégrés aux actions de prévention lancées par Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé, aient été entendues. «Pour les biologistes médicaux, la prévention est un thème central pour l’amélioration de la santé publique. N’oublions pas que prévenir une pathologie est le principe même du rôle du biologiste », précise François Blanchecotte, président du SDB.

Paris, le 29 décembre 2017 - Les biologistes médicaux réagissent et alertent sur les confusions et les amalgames contenus dans le livret « En 2017 : que savoir sur le dépistage du VIH ? » dans le cadre de la campagne en faveur du dépistage du VIH. Edité par Santé publique France, ce livret comporte des informations présentant l’ensemble des tests disponibles comme comparables et équivalents alors qu’ils ne sont pas de même nature et qu’à ce jour, le seul vrai test permettant un dépistage précis, sécurisé et accompagné est le test ELISA de 4e génération, pratiqué dans les Laboratoires de biologie médicale (en ville ou à l’hôpital) et dans les structures de dépistage ad hoc (CeGIDD).

Paris, le 6 novembre 2017 - Suite à une enquête indépendante sur le ressenti des biologistes médicaux concernant l’accréditation telle qu’elle se pratique dans les laboratoires, une tendance claire et nette s’en détache : l’accréditation telle qu’elle est conçue aujourd’hui est considérée à la fois comme trop lourde pour les biologistes médicaux et sans réel impact sur la qualité des soins pour les patients. « Près de dix ans après le début du processus, le bilan est largement négatif. Alors que la profession aborde la dernière étape de l’accréditation, nous estimons qu’il est urgent de modifier le dispositif afin de le rendre à la fois plus acceptable pour la profession et plus efficient pour les patients.» s’inquiète François Blanchecotte, le Président du Syndicat.

Paris, 29 septembre 2017 - Jeudi 28 août, Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé, et Gérald Darmanin, ministre de l’Action et des Comptes publics ont dévoilé les grandes lignes du Projet de loi de financement de la Sécurité sociale pour 2018 (PLFSS 2018). Les annonces de nouvelles économies sur les actes ainsi que les flous et les silences concernant le traitement de la biologie médicale libérale dans ce texte suscitent une grande inquiétude de la part du Syndicat des biologistes dans un contexte de stagnation de l’activité des laboratoires de biologie médicale.