Panier Vide

De rapport en mission, l’affirmation selon laquelle les dépenses totales de biologie médicale en Allemagne sont moins élevées qu’en France est répétée à l’envie pour justifier la pression constante sur les prix de la biologie et pour favoriser une évolution vers une logique industrielle, censée être plus économe. Or, comme le démontre cette étude documentée, réalisée par un membre du SDB, cette affirmation est fausse.

L’arrêté du 15 mai 2018 fixant les conditions de réalisation des examens de biologie médicale d’immuno-hématologie érythrocytaire est paru au Journal officiel du 23 mai. 

Depuis le début de l’année, l’Assurance maladie, l’Union nationale des professionnels de santé (UNPS), dont le SDB est membre, et l’Union nationale des organismes d’assurance maladie complémentaire (Unocam) négocient un nouvel Accord-cadre interprofessionnel (Acip). Ils se donnent jusqu’à mi-juin pour signer un accord valable jusqu’en 2022. Trois réunions ont d’ores et déjà eu lieu : le 14 mars, le 11 avril et le 16 mai derniers. Point d’étape.

L'ANSM (Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé) appelle de nouveau les biologistes à la vigilance sur la question de l'interférence de la biotine sur les immunodosages.

Face à la situation créée par la décision de la cour administrative d’appel de Paris, le Syndicat des biologistes propose à l’Assurance maladie de tester pendant un an l’apport des laboratoires de biologie médicale dans le dépistage du cancer colorectal. 

La biologie médicale et son évolution sont au cœur de deux missions d’enquête dont les rapports doiventchacun être rendus en juin, soit juste au moment où le Gouvernement commencera à préparer la loi de financement de la sécurité sociale pour 2019. Hasard ? Non, bien entendu, résultat à la fin de l’été.

En attendant, le SDB a été auditionné le jeudi 12 avril : d’une part, le matin par les inspecteurs de l’Inspection générale des affaires sociales (IGAS) et de l’Inspection générale des finances (IGF). L’après-midi, c’est l’Autorité de la concurrence qui voulait entendre le syndicat sur l’indépendance du biologiste médical, les règles territoriales, et le capital des laboratoires.

Le SDB organisait le 10 avril sa deuxième journée scientifique BIO-M à Paris. Malgré les problèmes de transpport, cette session a affiché complet et a également été suivie par plus de 150 personnes via la diffusion en direct sur Twitter. Les présentations des quatre formations (RGPD, approche syndromique, maladie de Lyme et biologie délocalisée) sont désormais disponibles. 

Le biologiste libéral a des besoins spécifiques en matière de protection sociale, prévoyance et autres assurances. Afin d’identifier les priorités et arbitrer ses choix, deux critères sont à prendre en compte : la fréquence et l’intensité des éventuels sinistres.

Le chantier de la recertification périodique des médecins, relancé par l'actuelle ministre de la Santé, Agnès Buzyn, a fait débat lors de la convention de printemps du Centre national des professions libérales de santé (CNPS), organisé le 22 mars à Paris.

Face à des cas de tuberculose en Etablissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad), au lieu d’avoir recours à un contrôle par radiographies thoraciques, un test immunologique a été privilégié. Pour quels résultats ?

AGENDA SDB
25

25/05 - DGS : réunion relative à la biologie médicale et notamment à l'accréditation


25

25/05 - Réunion de convention collective


24

24/05 - Groupe de travail sur la valeur probante des documents (DSSIS)


Tous les événements