Panier Vide

ACTUALITÉ PROFESSIONNELLE

L’avis de la Haute Autorité de santé (HAS) et les différentes déclarations des tutelles sur les tests antigéniques soulèvent plusieurs interrogations sur le pilotage, par les autorités, de la stratégie de dépistage aujourd’hui. Si le SDB a bien conscience que certains rêveraient d’une solution miracle qui permettrait de réaliser du dépistage de masse du COVID-19 sans les laboratoires de biologie médicale (LBM), ce n’est pas ce nouveau type de tests qui le permettra. 

L’Assurance maladie, dans le cadre de la lutte contre les clusters, souhaite attirer l’attention sur le rendu de résultat aux médecins.

La presse s’est emparée du sujet et l’Assurance maladie a fait savoir hier, 16 septembre, qu’elle « condamnait fermement toute pratique visant à faire payer aux patients un accès plus rapide aux tests PCR » (voir le communiqué).

Publié au Journal officiel du 16 septembre, cet arrêté prend diverses mesures concernant la lutte contre la Covid-19. C’est toutefois l’autorisation d’utilisation des tests antigéniques dans les opérations de dépistages de masse qui retient l’attention. Notons que tous les professionnels de santé, y compris les biologistes médicaux, sont autorisés à en faire usage. Cette nouvelle famille de tests doit permettre de baisser la pression du dépistage.

Chose suffisamment rare pour être soulignée et… appréciée, une ARS reconnaît de manière sonnante et trébuchante l’implication des biologistes libéraux dans un chantier de santé publique. En l’occurrence, le dépistage de la Covid-19. Le SDB souhaite que cet exemple soit suivi par les autres ARS

L’arrêté du 30 juillet 2020 modifiant l'arrêté du 29 septembre 2006 relatif aux programmes de dépistage organisé des cancers et relatif à l'organisation du dépistage organisé du cancer du col de l'utérus a été publié au Journal officiel le 15 août. Il consacre le test HPV comme modalité de dépistage primaire du cancer du col de l’utérus. L’aboutissement d’un long combat mené par le SDB.

Biologistes médicaux et soignants sont invités à participer au Webinaire organisé le lundi 27 Juillet à partir de 17 heures par la SMCC et l'AMBM en collaboration avec BD-Masterlab et sous l'égide de la FIFBCML.

Enjeux, pour les laboratoires, de la nouvelle donne du dépistage du cancer du col de l'utérus, utlisation des données de dépistage du COVID-19 fournies par les labo au SI-DEP… les deux thèmes abordés lors de cette première émission [BIO-M] sont à retrouver en replay ici. 

Un arrêté publié ce matin au Journal officiel acte le fait que tous les professionnels de santé peuvent se présenter au laboratoire de biologie médicale de leur choix pour se faire dépister (test virologique comme test sérologique) sur simple présentation de leur Carte de professionnel de santé (CPS) qui vaut prescription.

Comme cela était prévu dans l'arrêté de nomenclature du 27 mai (publié le 28 mai), à partir du 22 juin 2020, les résultats des tests sérologiques doivent être renseignés dans le SI-DEP.

L’échéance du 1er novembre 2020 pour l’accréditation à 100% est repoussée. Après avoir tiré la sonnette d’alarme et mobilisé la profession et le ministère pour traiter ce sujet [Lire l’article du 3 septembre 2019], le SDB a activement participé aux séances de travail avec le ministère et le Cofrac pour trouver une solution. Avec la publication au Journal officiel ce 18 juin de la loi N° 2020-734 du 17 juin 2020 relative à diverses dispositions liées à la crise sanitaire […], la situation se débloque. C’est à l’article 23 qu’est traitée l’accréditation des laboratoires de biologie médicale.

Cette évolution de l’accréditation n’est pas sans défaut. Elle nous semble toutefois être un bon compromis pour ne pas mettre certains laboratoires en difficulté. Cette évolution des règles du 100% facilitera également à l’avenir l’évolution des laboratoires qui voudront faire accréditer de nouvelles portées.

Les déplacements entre la Métropole et les Départements et régions d’outre-mer (DROM) restent soumis à des tests de dépistage du COVID-19 réalisés dans les 72 heures avant le départ.