Panier Vide

ACTUALITÉ PROFESSIONNELLE

Décidé en 2018, l’intégration du RSI (régime sociale des indépendants) au régime général sera effective début 2020. Nous vous relayons ici les informations pratiques que la nouvelle « Sécurité sociale des indépendants » communique auprès des professionnels libéraux.

Les 4 syndicats représentatifs des biologistes - SDB, SNMB, SLBC, SJBM - ainsi que la FNSIP-BM et l’APBM sont aujourd’hui contraints de faire ce constat : en l’absence de tout signe du gouvernement, la négociation avec l’Assurance maladie ne peut pas reprendre, faute de nouvelles propositions à mettre sur la table. Or en l’absence d’accord, la profession ne dispose plus d’outil de régulation conventionnel et devra terminer son activité le 25 décembre pour ne pas dépasser l’enveloppe des dépenses qui lui a été allouée pour 2019. Est-ce là l’objectif du Gouvernement ?

Malgré un mouvement d’ampleur suivi par la quasi-totalité de la profession, très bien relayé par les médias et parfaitement compris par les Français qui tiennent à la préservation de l’offre médicale de proximité, le gouvernement et l’Assurance maladie ne semblent pas décidés à faire évoluer leur position.

À partir des données communiquées par le Cofrac lors de la réunion du 7 juin 2019 en présence de tous les syndicats, son Directeur Général a affirmé qu’il n’aura pas les moyens de délivrer une accréditation à 100% des LBM privés et publics avant un délai qui est estimé entre 26 et 42 mois.

Depuis lundi 23 septembre la mobilisation des biologistes médicaux est un succès avec plus de 90% des laboratoires fermés l'après-midi dans les territoires. De plus, la presse et la télévision suivent le mouvement au-delà des espérances. Quant à la pétition en ligne est un vrai succès.

Continuons jusqu'au bout, la mobilisation devant être totale pour instaurer un rapport de force favorable avec l'Assurance maladie. 

Lire le point complet ci-dessous avec la lettre adressée à tous les biologistes médicaux par le mouvement unitaire. 

L’Union nationale des professionnels de Santé (UNPS), au sein de laquelle le SDB représente les biologistes médicaux, a publié en juin une charte interprofessionnelle construite autour de 12 engagements. Destinée à réaffirmer les engagements fondateurs de l’exercice libéral de santé, elle a été élaborée en collaboration avec les patients dans le cadre de la stratégie « Ma Santé 2022 ». Elle vise à promouvoir la qualité des soins délivrée par les professionnels de santé de ville et à susciter le dialogue avec les patients.

Merci au Cofrac et à ses responsables d’avoir accepté l'invitation du SDB  à faire un bilan de l'accréditation des LBM et à débattre des difficultés de l'objectif de l'accréditation à 100% au 31 octobre 2020. Le SDB remercie les syndicats publics et privés qui ont participé à cette réunion qui s'est déroulée le vendredi 7 juin dans ses locaux. Retrouvez ci-joint les chiffres de l'état des lieux au 1er juin. 

C’est une première. Sous l’impulsion du Conseil National Professionnel de Biologie médicale, présidé par Jean-Louis Pons, représentant du SDB, un travail commun avec l’Ordre des Médecins et la section G de l’Ordre des Pharmaciens a abouti à un document de référence listant les 20 missions principales du biologiste médical. Il s’agit d’un socle à partir duquel la profession doit inventer son avenir. Le SDB soutient avec force cette démarche et mettra tout en œuvre pour que ces missions alimentent l’ensemble des textes et des négociations auxquels il participe.

Cela fait maintenant un an que le Règlement général sur la protection des données (RGPD), édicté dans le cadre de l’Union européenne, s’impose en France, comme dans l’ensemble des pays membres de l’Union européenne. Les professionnels de santé, qui manipulent des données personnelles sensibles, sont particulièrement concernés par le respect de ces règles européennes. Qui, en France, ont été complétées par des règles nationales. Rappel des éléments clés.

Les élections européennes ont donc lieu ce dimanche 26 mai. Le danger est de se faire prendre par l’apathie de la campagne. Comme le montre une récente enquête de l’Union nationale des profession libérales (UNAPL), dont la commission des Affaires européennes et internationales est présidée par Français Blanchecotte, Président du SDB, les professionnels libéraux ont une attente forte vis-à-vis de l’Europe. C’est le cas aussi des professionnels libéraux allemands. Leurs deux organismes représentatifs, l’UNAPL et la Bundesverband der Freien Berufe (BFB - Union fédérale des professions libérales allemandes) ont donc conçu ensemble un manifeste commun UNAPL/BFB à l’adresse des candidats aux élections européennes. Lisez-le avant de voter dimanche, cela pourra peut-être éclairer votre choix.