Panier Vide

ACTUALITÉ PROFESSIONNELLE

Le modus operandi mis en place pour l’alimentation du DMP des patients privilégie le versement automatique des résultats de ses examens biologiques dans son dossier. Suite à des remontés terrain et l’échange qui a suivi entre la Direction numérique en Santé (DNS) du ministère de la Santé l’équipe DMP du ministère de la Santé et la Direction général du travail (DGT) ; il a été décidé de faire exception pour les examens de biologie prescrits par un médecin du travail.

En effet, pour une série de raisons liées à la nature même des examens (examens préventifs et non curatifs par exemple), à l’annonce… ces résultats ne seront transmis qu'au médecin du travail qui en fait l'annonce au travailleur-patient, et, d'autre part, n'intègreront pas automatiquement le DMP. L’accord du salarié est en effet requis.

Bienvenue dans ce 10e épisode de Bio-M, l’émission du SDB créé pour les biologistes libéraux et pour tous ceux qui s'intéressent à la biologie médicale.

Le ministère de la Santé continue à déployer les éléments d’architecture de l’espace numérique de santé. Au Journal Officiel du 13 avril dernier, deux arrêtés ont été publiés à propos de l’identification numérique des professionnels de santé et des personnes morales. Synthèse.  

Depuis le 1er janvier dernier, dans le cadre de l’opération VIH Test, les patients qui le souhaitent peuvent effectuer gratuitement, sans ordonnance ni rendez-vous, un test VIH dans tous les laboratoires de biologie médicale du territoire. Un dispositif simple et efficace, comme l’explique Jérémie Corneille, biologiste médical en Paca au sein de Biogroup, et membre du CA du SDB. Il a fait partie des biologistes médicaux qui ont expérimenté le dispositif pendant trois ans. Il nous livre son retour d’expérience. 

Le SDB a organisé le 15 mars un webinaire d’information et de formation sur le Ségur numérique pour les biologistes likbéraux.

Rappel - Suite à la levée des restrictions sanitaires du 14 mars la Direction générale de la Santé (DGS) a communiqué sur :

  • la levée des mesures sanitaires (DGS-Urgent n°41),
  • la mise en route du nouveau portail PassPlusCovid (DGS-Urgent 42)
  • un rappel sur la doctirne de criblage (Reply DGS-Urgent n°2021-131)

Dans un mail à destination des professionnels de santé, l'Assurance maladie a donné la marche à suivre pour la prise en charge des soins Covid pour les réfugiés ukrainiens. 

Le décret qui acte la levée des restrictions sanitaires est paru au Journal officiel d'hier, dimanche 13 mars.

La loi de financement de la sécurité sociale (LFSS) pour 2022 a entériné la généralisation du dispositif de dépistage du VIH sans ordonnance, appelé officiellement l’offre « VIH TEST », dans tous les laboratoires de biologie médicale à compter du 1er janvier 2022. Deux mois après l’échéance, il manque toutefois encore quelques éléments essentiels pour que la généralisation de ce nouveau dispositif soit effective. Les derniers éléments sont en cours d’arbitrage et de validation. Point de situation.

Comme annoncé dans la newsletter du 19 janvier dernier, des familles pourront, dans le cadre des études Elfe et Epipage 2 pour la recherche sur l’enfance, se présenter dans le laboratoire de leur choix pour réaliser des recueils biologiques de février à décembre 2022. Cette opération s’effectue en partenariat avec le SDB.

La mise en place des forfaits urgences au 1er janvier a suscité quelques interrogations et un certain flottement dans l’application des procédures. Après échange et concertation avec la DGOS, nous revenons vers vous pour vous confirmer les procédures de facturation.

Le Journal officiel de ce 2 février publie l’arrêté de mise à jour des laboratoires de biologie médicale de référence.