Panier Vide

ACTUALITÉ PROFESSIONNELLE

L’Union nationale des professionnels de Santé (UNPS), au sein de laquelle le SDB représente les biologistes médicaux, a publié en juin une charte interprofessionnelle construite autour de 12 engagements. Destinée à réaffirmer les engagements fondateurs de l’exercice libéral de santé, elle a été élaborée en collaboration avec les patients dans le cadre de la stratégie « Ma Santé 2022 ». Elle vise à promouvoir la qualité des soins délivrée par les professionnels de santé de ville et à susciter le dialogue avec les patients.

Merci au Cofrac et à ses responsables d’avoir accepté l'invitation du SDB  à faire un bilan de l'accréditation des LBM et à débattre des difficultés de l'objectif de l'accréditation à 100% au 31 octobre 2020. Le SDB remercie les syndicats publics et privés qui ont participé à cette réunion qui s'est déroulée le vendredi 7 juin dans ses locaux. Retrouvez ci-joint les chiffres de l'état des lieux au 1er juin. 

C’est une première. Sous l’impulsion du Conseil National Professionnel de Biologie médicale, présidé par Jean-Louis Pons, représentant du SDB, un travail commun avec l’Ordre des Médecins et la section G de l’Ordre des Pharmaciens a abouti à un document de référence listant les 20 missions principales du biologiste médical. Il s’agit d’un socle à partir duquel la profession doit inventer son avenir. Le SDB soutient avec force cette démarche et mettra tout en œuvre pour que ces missions alimentent l’ensemble des textes et des négociations auxquels il participe.

Cela fait maintenant un an que le Règlement général sur la protection des données (RGPD), édicté dans le cadre de l’Union européenne, s’impose en France, comme dans l’ensemble des pays membres de l’Union européenne. Les professionnels de santé, qui manipulent des données personnelles sensibles, sont particulièrement concernés par le respect de ces règles européennes. Qui, en France, ont été complétées par des règles nationales. Rappel des éléments clés.

Les élections européennes ont donc lieu ce dimanche 26 mai. Le danger est de se faire prendre par l’apathie de la campagne. Comme le montre une récente enquête de l’Union nationale des profession libérales (UNAPL), dont la commission des Affaires européennes et internationales est présidée par Français Blanchecotte, Président du SDB, les professionnels libéraux ont une attente forte vis-à-vis de l’Europe. C’est le cas aussi des professionnels libéraux allemands. Leurs deux organismes représentatifs, l’UNAPL et la Bundesverband der Freien Berufe (BFB - Union fédérale des professions libérales allemandes) ont donc conçu ensemble un manifeste commun UNAPL/BFB à l’adresse des candidats aux élections européennes. Lisez-le avant de voter dimanche, cela pourra peut-être éclairer votre choix. 

Le juge des référés du tribunal administratif de Paris a décidé, le 1er avril 2019, d’annuler la procédure de passation du marché de renouvellement du programme de dépistage du cancer colorectal. La Cnam dit prendre les mesures permettant d’assurer la continuité de la campagne auprès des patientes.

Dans un rapport rendu public le 28 mars, Santé publique France dévoile les nouveaux chiffres de la surveillance de l’activité du dépistage du VIH en France. 5,6 millions de sérologies VIH ont été réalisées par les laboratoires de biologie médicale en 2017.

La Haute Autorité de Santé (HAS) vient de publier un document destiné à aider les professionnels de santé à mieux prendre en charge l’hypothyroïdie. Rappelons que cette maladie touche une à deux personnes sur cent en France (principalement des femmes de plus de 60 ans) et que le diagnostic ainsi que le traitement des patients restent améliorables.

Le rapport de branche effectué par l’Institut d’Informations et de Conjonctures Professionnelles (I+C) au sujet du secteur des laboratoires de biologie médicale extra hospitaliers a été publié il y a quelques jours. Ce rapport dense présente un nouveau portrait en chiffres de la profession, et montre son évolution entre 2016 et 2017.

L’augmentation rapide du nombre de cas de rougeole depuis quelques semaines laisse à craindre un retour de l’épidémie sur le territoire français. La Direction générale de la santé (DGS) alerte les professionnels de santé et diffuse quelques consignes au cas où vous rencontriez des patients concernés.

La création des Groupements hospitaliers de territoire (GHT) a mis à mal nombre de laboratoires de biologie médicale. La future loi Santé et l’avènement des hôpitaux de proximité pourraient entraîner un changement de tendance.