Panier Vide

Les élections européennes ont donc lieu ce dimanche 26 mai. Le danger est de se faire prendre par l’apathie de la campagne. Comme le montre une récente enquête de l’Union nationale des profession libérales (UNAPL), dont la commission des Affaires européennes et internationales est présidée par Français Blanchecotte, Président du SDB, les professionnels libéraux ont une attente forte vis-à-vis de l’Europe. C’est le cas aussi des professionnels libéraux allemands. Leurs deux organismes représentatifs, l’UNAPL et la Bundesverband der Freien Berufe (BFB - Union fédérale des professions libérales allemandes) ont donc conçu ensemble un manifeste commun UNAPL/BFB à l’adresse des candidats aux élections européennes. Lisez-le avant de voter dimanche, cela pourra peut-être éclairer votre choix. 

Le SDB a été reçu une seconde fois par le cabinet du Premier ministre le mercredi 15 mai à propos des intentions du Gouvernement sur la déréglementation de la biologie médicale. Derrière la reprise des propositions de l’Autorité de la concurrence se cache un leitmotiv : réussir à financer les tests innovants dans une enveloppe financière identique à aujourd’hui. Avec une formule magique : la déréglementation du secteur. Du côté du gouvernement, la négociation de l’accord triennal avec l’Assurance maladie a donc déjà bel et bien commencé. D’une bien inquiétante manière. 

L’Autorité de la concurrence vient de rendre public le 4 avril 2019 son rapport définitif sur l’enquête sectorielle menée sur la biologie médicale en 2018. Le SDB réagit vivement contre l’esprit de ce rapport et les propositions faites. Il s’agit ni plus ni moins d’appuyer sur l’accélérateur de l’industrialisation et de la financiarisation de la biologie médicale française en supprimant les dernières règles prudentielles garantes d’une biologie indépendante et de proximité.

Le juge des référés du tribunal administratif de Paris a décidé, le 1er avril 2019, d’annuler la procédure de passation du marché de renouvellement du programme de dépistage du cancer colorectal. La Cnam dit prendre les mesures permettant d’assurer la continuité de la campagne auprès des patientes.

Dans un rapport rendu public le 28 mars, Santé publique France dévoile les nouveaux chiffres de la surveillance de l’activité du dépistage du VIH en France. 5,6 millions de sérologies VIH ont été réalisées par les laboratoires de biologie médicale en 2017.

Avec l’innovation en biologie médicale et l’évolution des techniques, comment le rôle du biologiste médical peut-il, doit-il, évoluer ? Pour le SDB, la profession doit se saisir de cette question et participer à l’organisation de l’offre de soins sur le territoire afin d’y apporter une compétence aujourd’hui indispensable à la bonne prise en charge des patients et d’y consolider leur place dans l’équipe de soin.

La Haute Autorité de Santé (HAS) vient de publier un document destiné à aider les professionnels de santé à mieux prendre en charge l’hypothyroïdie. Rappelons que cette maladie touche une à deux personnes sur cent en France (principalement des femmes de plus de 60 ans) et que le diagnostic ainsi que le traitement des patients restent améliorables.

Le rapport de branche effectué par l’Institut d’Informations et de Conjonctures Professionnelles (I+C) au sujet du secteur des laboratoires de biologie médicale extra hospitaliers a été publié il y a quelques jours. Ce rapport dense présente un nouveau portrait en chiffres de la profession, et montre son évolution entre 2016 et 2017.

L’augmentation rapide du nombre de cas de rougeole depuis quelques semaines laisse à craindre un retour de l’épidémie sur le territoire français. La Direction générale de la santé (DGS) alerte les professionnels de santé et diffuse quelques consignes au cas où vous rencontriez des patients concernés.