Panier Vide

Dans le cadre de la Semaine nationale de l’hémochromatose (6 au 10 juin 2017), le SDB apporte sa participation à la Fédération française des associations de malades de l’hémochromatose (FFAMH) pour sa campagne DETECT/FER. Il a envoyé à ses adhérents des affiches à poser dans les salles d’attente de leurs laboratoires. L’objectif premier de cette campagne est d’attirer l’attention sur cette maladie dont la détection se fait par une simple prise de sang.

Déjà en février, puis dans la numéro 115 d’avril 2017 de Biologie Médicale, le SDB mettait en garde les  biologistes médicaux sur l’importance de la cybersécurité pour leurs laboratoires. Le violent épisode de cyber-attaque de ces derniers jours souligne combien ce sujet est devenu majeur pour tout détenteurs de données de valeurs. Or, les données de santé en font partie. 

Comme nous vous l'avons détaillé dans le numéro 114 de Biologie médicale de ce début d’année, la signature à l’automne 2016 de l’avenant de relance de la CHAB (Commission de hiérarchisation des actes de biologie) et de l’avenant télétransmission a débloqué certains dossiers en attente. La mise en place de SCOR (Scannérisation des ordonnances) en fait partie. Rappel.

Le calendrier vaccinal 2017 a été publié le 27 avril sur le site du ministère de la Santé à l’occasion de la Semaine de la vaccination qui a eu lieu du 23 au 29 avril.

La leptospirose est une zoonose émergente dans le monde, y compris en Europe. Elle reste largement sous-estimée du fait de l’absence de symptômes spécifiques et d’un manque de sensibilisation au sein de la communauté médicale. Qu’en est-il de sa présence en France ?

Le rapport de branche du secteur des laboratoires de biologie médicale extra hospitaliers a été publié il y a quelques semaines. Grâce à la participation et aux réponses d’un plus grand nombre de laboratoires que les éditions précédentes, ce rapport est encore plus étoffé et fiable. Il est riche  d’informations et de renseignements pour notre profession. Sur la base des données de 2015, il remet à jour le portrait de la biologie médicale privée dans cette période de forte évolution. 

La Société française d’informatique de laboratoire (SFIL) a rédigé un rapport d’étude s’interrogeant sur les objets connectés et les LBM, afin d’en connaître les opportunités et les enjeux pour les biologistes.

Le SDB alerte depuis deux ans le ministère de la Santé et l’Assurance maladie sur la situation instable et dangereuse des laboratoires de biologie médicale privés pratiquant de la biologie délocalisée pour répondre à des besoins de décision thérapeutique urgente. Depuis, la situation est devenue absurde et totalement injuste. Le SDB a donc saisi par courrier le directeur de l’Assurance maladie, Nicolas Revel.

L’objectif de cette démarche est qu’il décrète un moratoire sur les contrôles dans l’attente que les situations de recours à cette biologie soient éclaircies et, a minima, que soit clairement défini ce qu’il faut entendre par « décision thérapeutique urgente ».

Le SDB et tous les autres syndicats libéraux de la profession ont eu rendez-vous le 14 avril à la DGOS pour discuter de trois annexes thématiques d’une future circulaire sur la réforme de biologie médicale destinée aux ARS. C’est celle intitulée « création et restructuration d’un laboratoire de biologie médicale » qui focalise l’opposition entre la DGOS et le SDB, l’administration ayant choisi de promouvoir des interprétations très proches de celles défendues par les groupes financiers. Sur l’article L. 6223-5, la question sera tranchée par le Conseil d’État qui va être saisi pour avis. Explications.

Le traitement du cancer de la prostate expose à des effets secondaires sur le plan sexuel, urinaire, voire digestif. Le développement de traitements ciblant uniquement la tumeur vise à réduire ces effets (techniques focales). Quatre d'entre eux ont été présentés en mars aux dernières Journées des innovations techniques et technologiques en urologie. Les progrès de l'imagerie per-opératoire devraient permettre une utilisation optimisée de ces approches.