Panier Vide

04 juin 2012

Communiqué de presse : Semaine nationale de prévention du diabète

Les biologistes médicaux mettent leur expertise du diagnostic au service de la prévention du diabète

Paris, le 4 juin 2012 - Du 4 au 10 juin 2012, l'Association française des diabétiques (AFD) organise une semaine de prévention et de diagnostic gratuit. Alors que le taux de prévalence du diabète en France est passé de 2,6% en 2000  à  4,4% en 2010 (InVS), les biologistes médicaux ont naturellement accepté de participer à cette campagne de santé publique, et réaffirment la proximité des laboratoires de biologie médicale et leur rôle d'expert du diagnostic, à la fois auprès des patients et des autres professionnels de santé. Le SDB, premier syndicat des biologistes libéraux a donc mis l'ensemble de ses moyens en actions pour inciter tous les biologistes médicaux de France à prendre contact localement avec les pharmaciens officinaux afin de cadrer le dispositif de coopération.

Au-delà de cette semaine de campagne, le SDB a initié, avec l’un des plus importants syndicats de pharmaciens d’officines (la Fédération des syndicats pharmaceutiques de France), un travail de long terme sur l’articulation entre les deux professions sur le terrain du dépistage et de la prévention. Pour François Blanchecotte, le Président du SDB : “Il s’agit de rappeler notre attachement aux préoccupations des patients tout en mettant en avant le positionnement médical et interprofessionnel de la profession, dans un contexte où la tentation est forte pour les pouvoirs publics de la cantonner toujours plus, et malgré le jugement obtenu au niveau européen, dans un rôle de prestataire de services”.

Pourquoi participer à la semaine de prévention du diabète ?

Une campagne pour détecter mieux et davantage : L’objectif est avant tout de dépister les personnes atteintes de diabète qui ne sont actuellement pas prises en charge et ignorent la maladie. Dès qu’un stade de pré-diabète possible sera détecté (glycémie à jeun supérieure à 1,10 g/l ou PP + 2h située entre 1,20 g/l et 2,00 g/l), les pharmaciens inciteront les patients dépistés à se rendre au laboratoire de biologie le plus proche pour confirmer le résultat.

Une campagne pour favoriser la prise en charge : L’intervention des biologistes médicaux sera décisive pour orienter les patients concernés vers un médecin afin d’entamer une prise en charge.

Une démarche globale et cohérente de défense des biologistes médicaux

Ce soutien à la campagne de l’AFD s’inscrit dans la droite ligne des actions entreprises par le SDB depuis plusieurs années au service de la prévention. En coopérant avec les autres maillons de la chaîne de soins de proximité, les biologistes médicaux rappellent la nécessité d’allier les compétences complémentaires des professionnels, au service de la population. Acteurs majeurs du diagnostic, les biologistes entendent jouer leur rôle médical sur la durée et continuer à développer ce type de partenariat sur le territoire. C’est ainsi qu’un groupe de travail vient d’être mis en place avec les représentants de la Fédération des Syndicats Pharmaceutiques de France afin de travailler sur les partenariats possibles entre les deux professions sur la question du dépistage et de la prévention en général, mais également sur le rôle des pharmaciens dans la transmission d’échantillons après la réforme de la biologie médicale. Ce groupe de travail s’est également penché sur l’expérimentation sur le pré dépistage du diabète lancé par l’AFD avec cette campagne. Il a travaillé sur les fiches d’accueil du patient par le pharmacien ainsi que les fiches de transmission remises au patient par le pharmacien pour le biologiste.

Contact Presse : LauMa communication

Laurent Mignon – Tél : 01 73 03 05 20 – Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. - @laumacom

Dernière modification le jeudi, 23 juillet 2015

Sur le même thème