Panier Vide

05 juillet 2016

Voyages et santé: les nouveautés des recommandations 2016

Évaluer cet article
(0 Votes)

Santé publique France (ex-InVS) vient de publier les nouvelles recommandations sanitaires pour les voyageurs1. Dans cette édition 2016, les experts reviennent en particulier sur l’infection par le virus Zika et sur les nouvelles conditions de vaccination contre la fièvre jaune.

Recommandations Recommandations

Tous les ans, à l’approche de l’été, Santé publique France (ex-InVS) publie de nouvelles recommandations sanitaires pour les voyageurs. Elles sont élaborées par le Comité des maladies liées aux voyages et des maladies d’importation et sont adoptées par le Haut Conseil de la santé publique (HCSP). Elles tiennent compte en particulier du Calendrier vaccinal 2016, des données du Centre national de référence (CNR) du paludisme, du CNR des arbovirus et de celles de Santé publique France et, pour ce qui concerne les vaccins et médicaments, de l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM).

Un guide en onze chapitres

Ces nouvelles recommandations, qui s’adressent aux professionnels de santé, concernent tous les voyageurs, quelles que soient leurs destinations et les conditions de leurs déplacements. Elles comprennent onze chapitres : vaccinations, paludisme, risques liés aux arthropodes, diarrhée du voyageur et risques liés à l’alimentation, transports, environnement, risques liés à certains comportements, précautions en fonction des personnes, trousse à pharmacie, aspects administratifs et retour de voyage.

L’édition 2016 insiste plus particulièrement sur les maladies émergentes dont l’infection par le virus Zika, avec le risque de transmission materno-fœtale de graves malformations fœtales, d’importation et de transmission en France métropolitaine.

Fièvre jaune : plus de rappel tous les dix ans

Par ailleurs, parmi les principales nouveautés, les recommandations sanitaires à l’intention des voyageurs tiennent compte, cette année, de la prolongation à vie de la validité du vaccin contre la fièvre jaune à partir de juillet 2016, supprimant ainsi les rappels décennaux. Cela fait suite à la révision du règlement sanitaire international décidée par l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

Alors que cette vaccination est obligatoire depuis 1967 en Guyane française, la validité à vie du certificat international de vaccination contre la fièvre jaune s’applique aussi aux ressortissants français résidant ou se rendant dans ce département.

Néanmoins, les experts recommandent une seconde dose de vaccin en cas de circulation active du virus au sein de la population, pour les personnes dont la vaccination date de plus de dix ans.


1 BEH, hors série, 31 mai 2016.

Informations supplémentaires

  • Accès Restreint: non
Dernière modification le lundi, 18 juillet 2016
AGENDA SDB
20

20/07 - Assemblée plénière UNPS


20

20/07 - Bureau CNPS


19

19/07 - Réunion de travail sur les données de santé


Tous les événements