Panier Vide

Communiqués de Presse (62)

Contact presse : LauMa communication Laurent Mignon 

Tél : 01 73 03 05 20

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

L'Assurance maladie refuse toujours d'entendre les libéraux

Communiqué de presse du SDB
Paris, le 25 novembre 2011 ? Le Syndicat des biologistes, premier syndicat de biologistes libéraux, ne participera pas aujourd'hui à la Commission de hiérarchisation des actes de biologie (CHAB) qui doit entériner le montant des baisses de tarifs de biologie pour 2012. Que l'objectif global soit de 160 ou 155 millions d'euros de dépenses en moins en examens de biologie ne change rien au problème qui se pose aujourd'hui dans le mode de fonctionnement de la Caisse. "Il n'existe aujourd'hui ni confiance, ni transparence des chiffres, ni volonté de dialogue constructif sur les propositions que nous faisons, déplore François Blanchecotte, président du SDB. L'assurance maladie a enterré de fait toute idée de vie conventionnelle et il n'est pas question que le SDB serve de caution à des décisions imposées et non négociées qui mettent en péril de nombreux laboratoires de biologie médicale libérale".

Le SDB demande au gouvernement de s'en tenir aux textes votés

Paris, le 5 août 2011 - Les articles de la proposition de loi Fourcade, votée le 13 juillet dernier, modifiant et ratifiant l'ordonnance du 15 janvier 2010 réformant la biologie médicale, font partie des mesures exclues par le Conseil constitutionnel pour des raisons de procédure législative. Le SDB demande à ce que tous ces articles soient, dès la rentrée de septembre, repris et représentés par le gouvernement dans un cadre législatif adéquat, et ce, sans aucun changement.

13 juillet 2011

Le SDB salue avec satisfaction le choix de Xavier Bertrand et des parlementaires en faveur de l'exercice libéral de la biologie médicale française

Paris, le 13 juillet 2011 ? Le Syndicat des Biologistes est heureux des choix faits par le Ministre de la Santé Xavier Bertrand et les parlementaires qui ont clairement pris conscience que l'exercice libéral de la biologie médicale devait être protégé et soutenu. Arrêt de la financiarisation du secteur, aménagement pragmatique de l'accréditation, maîtrise exigente des prélèvements effectués hors du laboratoire, encadrement des négociations des prix avec les établissements? Sur de nombreux points, si le pire n'a jamais été bien loin de s'imposer, la proposition de loi Fourcade s'avère finalement être un texte efficace et équilibré pour les biologistes médicaux libéraux.

Deux ans de combats et un succès pour le SDB

Paris, le 20 mai 2011 ? "Expliquer sans cesse, argumenter et convaincre", pour le Président du Syndicat des Biologistes, François Blanchecotte, voici les maîtres mots qui ont permis au SDB d'aboutir à un premier succès à l'occasion de la révision de l'ordonnance de janvier 2010 dans le cadre de la PPL Fourcade.

Le Syndicat des Biologistes (SDB) est satisfait de l'engagement du Ministre du Travail, de l'Emploi et de la Santé Xavier Bertrand, pris le jeudi 17 février 2011 lors d'un débat au Sénat sur la proposition de loi Fourcade sur la réforme de l'hôpital, de conserver l'ordonnance de 2010 portant réforme de la biologie médicale.

Le mercredi 9 février dans la soirée, l'Assemblée nationale a voté en première lecture et en petit comité, dans le cadre de la révision de la loi bioéthique, un amendement abrogeant l'ordonnance du 13 janvier 2010 réformant la biologie médicale. Il porte sur un aspect mineur de la réforme et a été introduit par des députés UMP (*) - dont certains sont biologistes - sans que Xavier Bertrand ne s'y oppose.