Panier Vide

24 mai 2017

L'OMS fait état de progrès sans précédent contre les maladies tropicales négligées

Évaluer cet article
(0 Votes)

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a fait état de succès remarquables dans la lutte contre les Maladies tropicales négligées (MTN) depuis 2007. On estime en effet à 1 milliard le nombre de personnes ayant pu bénéficier d’un traitement rien qu’en 2015.

L'OMS fait état de progrès sans précédent contre les maladies tropicales négligées L'OMS fait état de progrès sans précédent contre les maladies tropicales négligées

« L’OMS a observé des progrès records pour faire plier d’anciens fléaux comme la maladie du sommeil ou l’éléphantiasis », s’est félicité le Dr Margaret Chan, Directrice générale de l’OMS. Le rapport de l’OMS, intitulé « Intégrer les maladies tropicales négligées dans la santé mondiale et le développement », démontre comment un solide appui politique, des dons de médicaments et l’amélioration des conditions de vie ont permis une extension soutenue des programmes de lutte contre les maladies dans les pays où elles ont la plus forte prévalence.

Avec, à la clef, des résultats probants :

-un milliard de personnes traitées pour au moins une maladie tropicale négligée rien qu’en 2015.

-556 millions de personnes qui ont bénéficié d'un traitement préventif de la filariose lymphatique (éléphantiasis).

-Plus de 114 millions de personnes traitées contre l’onchocercose (cécité des rivières), soit 62 % de celles qui en ont besoin.

-Seulement 25 cas humains de dracunculose notifiés en 2016, ce qui permet d’envisager l’éradication de cette maladie.

-Le nombre des cas de trypanosomiase africaine (maladie du sommeil) ramené de 37 000 nouveaux cas en 1999 à nettement moins de 3 000 en 2015.

-Le trachome, principale cause infectieuse de cécité dans le monde, éliminé des problèmes de santé publique à Oman, au Maroc et au Mexique. Plus de 185 000 patients ont subi une opération chirurgicale du trichiasis et plus de 56 millions de personnes ont pris des antibiotiques en 2015.

-La région des Amériques n’a enregistré que 12 décès humains dus à la rage en 2015.

Des efforts à faire

Le rapport insiste cependant sur la nécessité d’intensifier les actions dans d’autres domaines. « De nouvelles avancées dans la lutte contre les maladies tropicales négligées dépendront de progrès plus généraux vers les objectifs de développement durable », a indiqué le Dr Dirk Engels, Directeur du département lutte contre les maladies tropicales négligées. Il est notamment crucial d’atteindre des objectifs à l’échelle mondiale en matière d’eau et d’assainissement. L’OMS estime en effet que 2,4 milliards de personnes n’ont toujours pas accès à des installations d’assainissement de base, comme des toilettes ou des latrines, tandis que 660 millions continuent de boire de l’eau provenant de sources « non améliorées », par exemple des eaux de surface.

De même, les inquiétudes, à l’échelon planétaire, sur les flambées récentes de la maladie à virus Zika et ses complications ont de nouveau stimulé les efforts pour améliorer la lutte antivectorielle. En mai prochain, l’Assemblée mondiale de la santé étudiera d’ailleurs des propositions en faveur d’une nouvelle action mondiale pour lutter contre les vecteurs.

Informations supplémentaires

  • Accès Restreint: non
AGENDA SDB
09

09/06 - Réunion PRS Hauts de France (ARS)


08

08/06 - Bureau du Conseil National Professionnel


08

08/06 - Assemblée plénière UNPS


Tous les événements