Panier Vide

04 juin 2019

Consensus de la profession sur les 20 principales missions du biologiste médical Spécial

Évaluer cet article
(0 Votes)

C’est une première. Sous l’impulsion du Conseil National Professionnel de Biologie médicale, présidé par Jean-Louis Pons, représentant du SDB, un travail commun avec l’Ordre des Médecins et la section G de l’Ordre des Pharmaciens a abouti à un document de référence listant les 20 missions principales du biologiste médical. Il s’agit d’un socle à partir duquel la profession doit inventer son avenir. Le SDB soutient avec force cette démarche et mettra tout en œuvre pour que ces missions alimentent l’ensemble des textes et des négociations auxquels il participe.

Pourquoi un document de référence sur les missions du biologiste médical ? 

Le décret du 9 janvier 2019 sur le fonctionnement des Conseils Nationaux Professionnels donne à ces derniers la responsabilité de définir les missions, référentiels métiers et recommandations professionnelles, des professionnels de santé.
Mais dès le mois de juin 2018, le Conseil National Professionnel de Biologie médicale, sous la présidence de Jean-Louis Pons, représentant du SDB, décidait de se saisir de cette réflexion, essentiel pour notre profession en pleine évolution.

Qui sont les auteurs du texte ? 

Il s’agit d’un travail commun entre le Conseil National Professionnel, l’Ordre des médecins et la section G de l’Ordre des pharmaciens, qui a pu aboutir à un document consensuel.
 
Ce texte a été signé le mardi 14 mai 2019 par les représentants de tous les instances de la profession (11), Académies de médecine et de pharmacie, Ordres des médecins et des pharmaciens, syndicats représentatifs publics et privés, réunis au CNOM pour la circonstance.
 
La Biologie médicale est donc parmi les toutes premières spécialités à se doter d’un tel outil pour défendre la spécificité de son exercice professionnel.

Quel est l’objectif de ce texte ?

Le but de ce travail est de définir le périmètre des missions et des compétences médicales de l’exercice personnel du Biologiste médical.
 
Il pourra servir de base de réflexion dans de nombreux domaines : formation initiale, formation continue, maintien des compétences, critères de certification, évolution du métier et des modes de rémunération…
 
Il a aussi pour but de donner la position du Conseil National Professionnel sur ce que doivent être les relations d’un Biologiste médical avec les tutelles, les patients, ses confrères, et les tiers en général.
Il devra être une base essentielle de la transformation de la profession vers la médicalisation voulue par le législateur, et indispensable au développement d’une Biologie médicale de qualité au service du patient, loin des sirènes de l’industrialisation, du productivisme, et de la finance.
 
Il se veut aussi un outil pour l’attractivité de la profession pour les jeunes et les internes qui se posent des questions sur leur avenir professionnel.

Une diffusion officielle

Il va donc être communiqué officiellement aux instances de la profession, ainsi qu’aux différents tutelles et organismes tiers : Ministre de la Santé, DGS, DGOS, CNAM, COFRAC, ANDPC…

Il est communiqué à la Fédération des spécialités médicales, dont le CNP BM est membre, pour être disponible sur son site internet.

Vous pouvez également le retrouver dans les pièces jointes de cet article.

Informations supplémentaires

  • Accès Restreint: non
Dernière modification le vendredi, 28 juin 2019