Panier Vide

07 06 22

Nouvelle norme H’XML V3 : Les logiciels de facturation bientôt interopérables entre laboratoires et établissements de santé Spécial

Évaluer cet article
(0 Votes)

Sous la houlette de la DGOS, le SDB, représenté par Bruno Gauthier, vice-président, a participé à un groupe de travail avec la FHP, la FEHAP, la FNMR et la SFIL afin de résoudre les problèmes de concordance entre les examens réalisés par les laboratoires de ville ou les cabinets d’imagerie et les établissements privés et médico-sociaux.

En effet, du fait de modalités de calculs règlementaires différentes, les factures d’actes et les règlements des établissements étaient désynchronisés, apportant confusion et complexité. Une complexité augmentée du fait de la réforme des urgences.

L’objectif était donc de définir un objectif de modernisation de l’interopérabilité des logiciels entre les établissements de santé et les plateaux techniques :

  • Information du laboratoire sur le statut de sortie/hospitalisation du patient pris en charge aux urgences.
  • Synchronisation de la facturation entre établissement de santé et laboratoire.
  • Information détaillée des règlements effectués par l’établissement de santé au laboratoire.

Les principaux éditeurs de logiciel pour la facturation des établissements de santé et la gestion des laboratoires de biologie médicale et des centres d’imagerie se sont réunis pour définir ensemble un standard d’interopérabilité couvrant les besoins exprimés par le groupe de travail : c’est le nouveau standard H’XML V3.

Apport du nouveau standard H’XML V3

La synchronisation des facturations établissement / plateau technique mise en œuvre :

  • donne la visibilité au laboratoire sur la facturation réelle des actes par l’établissement ;
  • fournit les éléments pour gérer les écarts de facturation ;
  • facilite la résolution des litiges.

Et l’information détaillée sur les règlements :

  • permet la justification comptable automatique des règlements du compte mandataire au laboratoire
  • permet le rapprochement bancaire automatique

A savoir, la synchronisation de la facturation est indispensable au fonctionnement du flux règlements.

Reste aux éditeurs à intégrer cette nouvelle norme à leur logiciel, permettant ainsi un gain de temps administratif important et la fluidification des relations entre laboratoires et établissements.

Voir le Document des spécifications fonctionnelles établis par le groupe de travail.

Informations supplémentaires

  • Accès Restreint: non
Dernière modification le mercredi, 22 juin 2022