Panier Vide

08 mars 2021

Stratégie du dépistage: Une demande de mobilisation de la profession non suivie d’annonce publique ! Spécial

Évaluer cet article
(0 Votes)

Mobilisez-vous, mobilisez-vous… Oui, mais pour quoi ? Avec quelle stratégie ?

Depuis mercredi 3 mars, la cellule « tests » sonnait la mobilisation générale des représentants des biologistes médicaux pour préparer une opération coup de poing dès ce week-end : l’objectif était de permettre à tous les Français qui le souhaitent de se faire dépister, samedi et dimanche compris.

Jeudi 4 encore, la Direction générale de la santé (DGS) convoquait l’ensemble des syndicats de biologistes médicaux privés et publics pour préparer l’opération et mobiliser les biologistes médicaux sur le terrain.

Parallèlement, les ARS recevaient des consignes pour prendre contact avec les biologistes médicaux et communiquer sur cette opération.

Et puis plus rien. Que s’est-t-il passé ? Loin de nous le regret de l’abandon de ce projet de dernière minute. En revanche, nous sommes interrogatifs sur le manque de visibilité concernant la stratégie de dépistage aujourd’hui. Pourquoi et dans quel but cette opération a-t-elle été envisagée ? Pourquoi a-t-elle été visiblement abandonnée ? Mystère.

Nous ne revenons pas sur la façon dont la mobilisation a été décrétée, discutée et organisée. Mais quand elle est décidée, il faut avant tout en faire l’annonce et la pédagogie auprès des Français, au risque que personne n’en comprenne l’intérêt et ne vienne vers les laboratoires.

Il y a pourtant des sujets concrets à traiter comme le déploiement du dépistage dans les établissements scolaires pour aider à maintenir la continuité de l’enseignement de nos enfants (en primaire, au collège, au lycée et à l’université).

Dans cette nouvelle phase de l’épidémie, le SDB appelle à relancer des échanges de qualité entre les tutelles et les biologistes médicaux pour mieux utiliser l’arme du dépistage et mettre en place une stratégie comprise par tous, et avant tout des Français.

Le SDB s'interroge également sur le maintien à l'écart des biologistes médicaux dans la mobilisation pour la vaccination de la population. Alors même que nous offrons toutes les garanties de compétences et de logistiques pour venir renforcer le dispositif, nous n'avons toujours pas été sollicités et aucune annonce n'a été faite alors que les pharmaciens se préparent à entrer dans la danse à partir du 15 mars. Le manque de doses disponibles ne doit pas être un prétexte pour ne pas mobiliser toutes les forces pertinentes en présence pour les prochaines semaines et prochains mois.

Informations supplémentaires

  • Accès Restreint: non
Dernière modification le mercredi, 10 mars 2021